Livre personnalisé bilingue à colorier en 🇫🇷 Français et langues africaines ou créoles | Fille & Garçon | Prénom, âge et couleur de peau | 12 activités inclus | Fifi et Patou rencontrent… Tome 1

16,00 

  Fin de la promotion dans :
  • *Quelle langue lui faire apprendre ?

    Effacer
+
  Délai de livraison estimé: Avr 21 – Avr 25

  Partager

Description

Utilisant le concept DIY” (Do It Yourself), notre livre offre une expérience de lecture unique et interactive pour l’enfant.
l’enfant est impliqué activement dans la création du livre non seulement en coloriant et en définissant le genre du personnage pour qu’il lui corresponde mais aussi en remplissant lui-même les champs dédiés avec son prénom et son âge.
Excellent pour développer son écriture et sa mobilité fine, accroitre sa créativité, sa confiance en soi ainsi que ses capacités d’attention et de mémorisation.
car Les enfants retiennent :
  • 20% de ce qu’ils entendent
  • 30% de ce qu’ils voient
  • 90% de ce qu’ils font
l’enfant va apprendre à se présenter (prénom et âge) et à tenir une conversation avec des phrases simples dans votre langue maternelle ou celle de l’autre parent.
Il pourra ainsi communiquer avec papi, mamie ou les cousins vivants en Afrique ou aux caraïbes.

👥 Adapté à tous les âges et toutes les familles.

Comment personnaliser le livre ?
(Instructions incluses au début du livre.)
A vous de choisir le crayon de couleur qui correspond le mieux à la couleur de peau de votre enfant .
Pour la personnalisation de son genre :
Pour une fille :
✔ Colorier l’avant des cheveux ainsi que l’arrière (chignon)
✔ ce qui laisse un joli bandeau à colorier selon vos envies.
✔ Ajouter 3 cils sur le coin des yeux.
Pour un garçon :
✔ Colorier uniquement l’avant des cheveux.
✔ Colorier le bandeau et l’arrière des cheveux de la même couleur pour donner un beau bonnet à décorer comme il vous plaît.
✍️ Les emplacements à remplir avec le prénom ou l’âge de l’enfant sont signalés par une 🐝abeille ou un 🦋papillon.
Composition des pages du livre
Les pages de lecture du livre sont composées de deux parties:
Au-dessus (2/3 du livre) : la version française de l’histoire, l’histoire est écrite en français, seules les phrases-clés comme celles de présentation sont en langue africaine ou créole (je m’appelle ; J’ai ans)
En-dessous (1/3 du livre) : la traduction intégrale en langue africaine ou créole, une fois que votre enfant connaît bien l’histoire, il peut lire et compléter le livre entièrement dans la langue africaine ou créole.
Les phrases clés sont de couleurs différentes du texte principale et le texte qui comprends l’espace a compléter signalé par une petite abeille ou papillon avec son prénom ou son âge est en caractères manuscrites pour le trouver en un clin d’œil.
Des techniques approuvés par psychologues et linguistes pour enfants favorisants un apprentissage simple et efficace !
En plus du personnage principal, chaque page propose une autre image à colorier pour que chaque enfant puisse avoir un livre unique.
Son prénom est répété une dizaine de fois dans l’histoire pour une expérience de lecture immersive, améliorer sa rétention de l’histoire ainsi que des phrases clés et renforcer son estime de soi
Tout cela donne un schéma d’apprentissage favorisant l’attention, la compréhension et la mémorisation.
📚 Un cahier d’activités et un lexique inclus
  • DES ACTIVITÉS LUDIQUES : 12 jeux amusants comme des sudoku des labyrinthes ou des 7 erreurs pour renforcer ses compétences en matière de lecture, d’écriture et de raisonnement.
  • LEXIQUE : A la fin du livre, un lexique reprend les termes appris tous le long de l’histoire pour enrichir le vocabulaire.
Pour ce tome 1, Fifi et Patou font la connaissance de votre enfant qui semble triste. Il(elle) a perdu l’argent qu’on lui a confié pour faire des courses au marché. Fifi et Patou vont alors tout faire pour l’aider à résoudre son problème et retrouver le sourire!
Feuilleter un exemplaire Français – Lingala ⤵

Cliquez sur l’icône carré ci-dessus pour agrandir la lecture.
Apprendre une langue, ce n’est pas seulement le fait de se débrouiller lorsque l’on se rend dans le pays de la deuxième langue, c’est embrasser la culture, les us et coutumes, et les spécificités du pays.
partager une même langue n’est pas seulement un support de communication mais c’est surtout un moyen de perpétuer une conscience collective, Intégrer une communauté en tant que membre actif.
Lorsque l’on apprend une nouvelle langue, c’est comme avoir un nouvel œil qui s’ouvre. C’est une nouvelle manière de voir le monde. Surtout quand on commence à être suffisamment bon dans cette nouvelle langue. On a un rapport à la vie qui est différent de celui que l’on a avec sa première langue et c’est toujours extrêmement intéressant du point de vue humain, cela ouvre d’autres horizons.
Un enfant à la double culture qui ne parle pas une langue issue d’une de ses 2 cultures, se sentiras toujours d’une part comme amputé d’une partie de son identité et de l’autre le sentiment de ne pas appartenir à un groupe pourtant dont il est issu et subir une solitude dite communautaire.
Avant de commencer à parler une deuxième langue, l’enfant doit commencer par apprendre les mots-clés et les sonorités de cette langue!
Une question de priorité
Il est possible pour un enfant de comprendre 90 % d’une langue en 3 mois, mais comprendre 95 % peut prendre 3 ans. Eh oui, la perfection se paie très chère en terme d’effort. Il vaut donc mieux se concentrer d’abord sur les 20 % qui donneront 80 % du résultat.
Apprendre le vocabulaire par fréquence d’utilisation
Saviez-vous que les 100 mots les plus utilisés dans une langue représentent la moitié de tous les écrits de cette langue ?
Il faut donc commencer par apprendre le vocabulaire par fréquence d’utilisation (priorité aux mots les plus utilisés).
Une fois qu’on a la base de vocabulaire, on peut spécialiser son vocabulaire sur des thèmes spécifiques dont on est susceptible d’avoir besoin.
Contrairement à un adulte où l’apprentissage d’une autre langue découle d’un besoin précis, comme pour travailler à l’étranger par exemple, pour un enfant, c’est quelque chose de magique et d’amusant.
De ce fait, pour continuer à susciter sa curiosité, il est conseillé de lui faire apprendre des mots qui éveillent ses sens, même s’ils ne seront pas utilisés dans l’immédiat comme ‘fleur’, ‘chien’, ‘chat’, etc.
Apprendre en priorité la grammaire la plus utilisée
De même que pour le vocabulaire, certaines formes grammaticales sont plus utilisées que d’autres. Ce n’est donc pas la peine de commencer à apprendre en premier toutes les formes de conjugaisons existantes.
Pour s’exprimer, le présent suffit amplement pour un enfant, car le futur et le passé peuvent toujours se contourner. Il suffit donc d’apprendre quelques phrases types qui peuvent se décliner et servir dans 80 % des cas. Pour la compréhension, c’est encore plus flagrant, il n’est en effet pas nécessaire de connaître toutes les déclinaisons et conjugaisons si l’on connaît la racine (le radical).
En suivant ce principe de priorité, on arrive à un résultat très rapide, car on a le meilleur résultat par rapport au temps d’apprentissage.
Il est bien connu que des résultats rapides donnent une forte motivation pour continuer. Même si cela ne suffit pas toujours…
Apprendre sur des supports intéressants
Le progrès rapide est un élément de motivation, mais l’intérêt du contenu et des supports de l’apprentissage est encore plus important. L’enfant s’ennuie facilement lors de l’apprentissage d’une langue si le support de cours est ennuyeux à la base.
Il est donc inutile de faire apprendre à un enfant des choses sur une autre langue qu’il n’apprendrait pas dans sa langue actuelle.
Il apprend plus sur les sujets qui l’intéressent à son âge.
Pour la compréhension orale, la vidéo reste le meilleur moyen. C’est efficace et c’est fun !
Apprendre et réviser avec une méthode efficace
Une méthode d’apprentissage d’une langue doit permettre à l’enfant de mémoriser durablement les éléments de la langue avec le minimum de révision et le plus rapidement possible.
En partant de ces principes, nous avons développé plusieurs méthodes d’apprentissage complémentaire avec l’aide de professeurs de langue.
Conclusion
Pour résumer, la façon la plus rapide pour un enfant d’apprendre une langue est :
– apprendre le vocabulaire le plus fréquemment utilisé (avec la prononciation);
– apprendre quelques phrases types;
– utiliser des techniques de mémorisation efficaces;
– utiliser des supports dont le contenu l’intéresse (vidéos en VOST pour la compréhension orale, livres et revues pour l’écrit).
Mais le secret le plus important dans l’apprentissage des langues pour des enfants est : du ludique, du ludique et encore du ludique !

💡 Saviez-vous que...

Le bilinguisme protège contre la démence.
Des études ont montré que les personnes bilingues sont moins susceptibles de développer la démence, notamment la maladie d’Alzheimer.
Mon panier
Fermer Liste de souhaits
Fermer Vu Récemment
Catégories